© Les Jeunes de Chéreng, 2011